Marqueur Normandie

Transition ENR

TEP

Par délibération du 4 novembre 2014, Cœur de Nacre a répondu favorablement à l’appel à manifestation d’intérêt lancé par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de de l’Energie (ADEME)
et le Conseil Régional. 

  • 500 territoires se sont engagés dans cette démarche.
  • En février 2015, 212 collectivités ont été désignées lauréates du label « Territoire à Energie Positive », dont Cœur de Nacre.

Grâce à ce label, des appuis financiers pourront être apportés aux projets du territoire.

Une stratégie territoriale a été définie au cours de l’année 2015 proposant un programme d’actions concrètes.
Parallèlement, Cœur de Nacre a également été labélisée par le ministère de l’écologie et du développement durable pour élaborer un contrat local de transition énergétique.

 

La transition énergétique qu’est-ce que c’est ? 

 


 

La production mondiale d’énergie repose aujourd’hui à plus de 80% sur les énergies fossiles : pétrole (31%), charbon (29%), gaz naturel (21%) et autres (19%).

Cependant, celles-ci ne sont pas inépuisables et génèrent énormément de gaz à effet de serre à l’origine du réchauffement climatique.

En effet, la production d’énergie est responsable à 35% des émissions de gaz à effet de serre devant l’industrie et les transports.

Pour lutter contre le réchauffement climatique la France et les collectivités s’engagent progressivement dans une transition énergétique en consommant moins d'énergie et en augmentant la part des énergies renouvelables dans la production.

La France veut être un pays exemplaire en matière de transition énergétique c’est pour cela qu’une loi relative à ce sujet voit le jour le 17 août 2015.

C’est une loi “d’action et de mobilisation” qui nous engage TOUTES et TOUS (citoyen.ne.s, entreprises, territoire, pouvoirs publics) et qui impose la réalisation d’un outil de planification.

Cette loi a 4 objectifs principaux : 

  • Consommer mieux en économisant l’énergie : moins de carburants fossiles, moins de transports (favoriser l’autopartage et le covoiturage), plus de confort thermique (changer les chaudières ou faire des travaux d’isolation), … 

  • Produire autrement en préservant l’environnement : plus de ressources locales, des énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque, biomasse, hydraulique), moins de déchets (Lutter contre le gaspillage alimentaire en favorisant le recyclage) 

  • Encourager la société  grâce à des projets mobilisateurs : projets coopératifs de production d’énergie, services innovants (ex : création de parcs solaires participatifs dont les habitants deviennent actionnaires)

  • Créer des emplois dans de nouveaux métiers d’avenir et dans le bâtiment : secteur le plus énergivore, avec 46% des consommations d’énergie, le bâtiment est porteur d’opportunités.

 

Coeur de Nacre; Notre engagement : 

Icône de l’engagement client — Image vectorielle Howcolour ...

Votre collectivité doublement engagée

La Communauté de communes C2N est impliquée dans la démarche ambitieuse 100% Energies Renouvelables dont l’objectif est la réduction des consommations énergétiques de 50 % et le passage à 100% d’énergies renouvelables d’ici à 2040

 

Diagnostic de territoire

Première étape : mieux comprendre notre territoire :

La transition énergétique a été scénarisée par les élus en 2019. Quel est le potentiel du territoire ? Sur quels axes agir ? A la maison ? Auprès des entreprises ?

Il a été mis en avant que les changements de comportements individuels, l’augmentation de l’efficacité énergétique de l’habitat ainsi que les changements en termes de mobilité sont les principaux potentiels de réduction des consommations énergétiques propre à notre territoire. 

La scénarisation a également démontré que ce sont les implications techniques et financières de tous les acteurs du territoire (collectivités communales et intercommunales, entreprises, associations et habitants) qui permettront de multiplier nos actions et d’agir comme levier pour atteindre une consommation raisonnée.

 

 

Programme Stock Illustrations, Vecteurs, & Clipart ...

Deuxième étape : mettre en actions :

Un plan d’actions portant sur 6 axes a été élaboré par les élus :

Axe 1 : Gouvernance, planification et stratégie

Axe 2 : Accompagner, sensibiliser la population

Axe 3 : Massifier la rénovation énergétique

Axe 4 : Favoriser la mobilité durable

Axe 5 : Accompagner les acteurs économiques

Axe 6 : Développer les énergies renouvelables en n’excluant aucune filière

 

 

Icon Image Free Action #20412 - Free Icons and PNG Backgrounds

Et maintenant ?

Suite à la validation du programme d’action par le conseil communautaire en Janvier 2021, les élus, services et acteurs du territoire vont s’atteler à l’application du programme d’actions.

 

Cette réflexion a été réalisée à l’échelle intercommunale mais peut également être réalisée à l’échelle communale en impliquant directement élus, citoyens, associations, …

 

 

Quelques exemples de mesures concrètes dans le sens de la transition énergétique à l’échelle communale : 

 

  1. Appuyer la structuration de filières paysannes, bio et locales, rémunératrices pour les agriculteurs et agricultrices

  2. Préserver et développer les trames vertes (couvert végétal), bleues (cycles de l’eau), brunes (sol) et noies (éclairages) pour redonner sa place au vivant sur territoire;

  3. Mettre en oeuvre une démarche territoire à énergie positive ou plan climat citoyenne ambitieuse, en réduisant  au max les consommations d’énergie et en développant la production et la consommation d’énergie renouvelable notamment citoyenne.

  4. Donner la priorité aux mobilités actives (marche, vélo) dans l’espace public.

  5. Limiter la place des véhicules les plus polluants et des voitures individuelles en ville 

  6. Impulser et financer une démarche collective de prévention, réemploi, valorisation des déchets en régie ou avec des acteurs de l’économie sociale et solidaire.

  7. Mettre en place une tarification incitative à la réduction et au tri des déchets pour tous les acteurs de la communes.

  8. Assurer un accès et un aménagement de l’espace public non discriminant, assurant l’usage de tous et toutes, y compris des personnes les plus vulnérables.

 

ETC... 

 

Parc éolien : en plein dans la transition énergétique 

Le Réseau de Transport d’Electricité (RTE) débute les travaux de raccordement du parc éolien en mer au large du Calvados au réseau électrique. La production envisagée du parc éolien en mer du Calvados sera de 450 MW et équivaut à couvrir l’équivalent de la consommation domestique en électricité de 630 000 personnes, soit plus de 90% des habitants du Calvados.

Pour en savoir plus, rendez-vous dans la rubrique "Parc Eolien du Calvados".