Le mot du président

Mesdames, messieurs, chers amis,

Nous entrons dans la dernière année pleine de ce mandat que vous nous avez confié en 2014 : il est temps pour moi de faire un premier bilan des 5 années qui viennent de s’écouler sur Cœur de Nacre.

Depuis 2014, nous avons mené avec le conseil communautaire de nombreux chantiers sur le territoire de votre communauté de communes, tout en faisant face à de très nombreux changements administratifs et territoriaux plus souvent subis que voulus.

Cœur de Nacre, fait partie des 16 établissements publics intercommunaux (EPCI à fiscalité propre) existants encore dans le Calvados, après l’adoption de la loi dite NOTRE et le regroupement imposé par l’Etat, des collectivités les moins peuplées dans les régions. A ce titre, nous pouvons être fiers de continuer à mener en votre nom des projets structurants de services mais aussi écologiques dans ce qui est aujourd’hui la plus petite, par la taille, communauté de commune de Normandie mais la 4ème en densité, derrière les communautés et métropoles du Havre, de Rouen et de Caen.

Lorsque j’ai été élu président par le Conseil Communautaire, nous étions déjà à la veille d’une grande commémoration, celle du 70ème anniversaire du Débarquement. Ma première priorité d’alors était de mettre en avant, le tourisme sur l’intégralité du territoire de notre intercom. Cœur de Nacre, avec l’aide de son nouvel Office de Tourisme Intercommunal (OTI) Terres de nacre devait en outre, étoffer, clarifier et créer plusieurs évènements dépassants les frontières de notre collectivité.

Force est de constater que 5 ans après le contrat est en grande partie rempli, Terres de nacre est un office de tourisme reconnu, labélisé et porteur de nombreux événements festifs du D-Day Festival au Show d’hiver sans oublier notre engagement auprès de la Région Normandie pour le Classement Unesco des plages, la Semaine Acadienne, Musique en côte de nacre ou cette année, le Tour de Normandie cycliste qui débutera sur notre territoire, ainsi que l’exposition « Dans leurs pas » qui dans le cadre du 75ème anniversaire du Débarquement transmettra la mémoire des acteurs de cet évènement mondial les communes de Cœur de nacre.

Mon deuxième engagement était d’accélérer le développement économique de notre territoire pour assurer les bases solides de son attractivité économique.

C’est à ce titre que nous avons tout d’abord développé la pépinière d’entreprise le Transfo, une réussite, puisqu’aujourd’hui 100% des locaux sont loués à de jeunes pousses prometteuses. Ainsi, nous envisageons la création sur le même site d’un hôtel d’entreprise, maillon essentiel pour permettre aux entrepreneurs de notre territoire de consolider leur base financière avant de devenir propriétaires de leurs locaux, si possible sur notre territoire, au sein des 4 zones d’activités de Douvres, Cresserons, Luc sur mer ou Courseulles.

Plus encore notre nouvelle zone d’activité en amont de la Fossette à Douvres verra le jour à la fin de cette année et permettra l’installation, à l’image de l’entreprise Lagniel du groupe Neyret, d’entreprises industrielles, artisanales ou de services offrant de nouveaux emplois aux habitants tout en renforçant notre capacité d’attractivité auprès des jeunes ménages.

Enfin, le troisième axe de mon engagement était de permettre le développement artistique et culturel de Cœur de Nacre par la mise en valeur de notre patrimoine commun, de notre qualité de vie et par la création de ce centre culturel intercommunal C3- le Cube que nous avons inauguré au mois de décembre 2018.

L’année qui débute sera encore porteuse de nombreux projets, comme vous pourrez le découvrir en parcourant les pages de notre bulletin communautaire et en suivant régulièrement nos informations sur nos réseaux sociaux.

 

Franck Jouy
Président
de la Communauté
de communes Coeur de Nacre